Actualités

Restez informé sur nos dernières news et nos événements

Gluten : normes légales et étiquetage

Récapitulatif de la réglementation en vigueur.

L’étiquetage obligatoire

La réglementation de novembre 2005 précise que la présence de gluten doit être signalée dans toutes les préparations en contenant.

Les risques de traces de gluten existent néanmoins dans certaines préparations censées ne pas en contenir car certains aliments peuvent être contaminés au moment de l’ensachage, ou lorsque le gluten est présent à l’état de trace non significative ; la mention « sans gluten » n’étant pas synonyme d’absence totale de gluten. En effet, les seuils de détection actuels ne peuvent garantir une infime trace de gluten.

Le code alimentaire

La Commission du Codex Alimentarius a été créée en 1963 par la FAO, organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, et l’OMS, afin d’élaborer des normes alimentaires permettant entre autre de protéger la santé des consommateurs.

Le codex alimentarius stipulait jusqu’en juillet 2008 qu’un produit sans gluten avait une teneur en gluten inférieure à 200 ppm.

L’AFDIAG, Association Française des Intolérants au Gluten, souhaitait pouvoir garantir aux

personnes intolérantes au gluten que les produits contenaient moins de 20 ppm, ce qui correspond à moins de 2 mg de gluten pour 100 g de produit.

Les nouvelles normes

Depuis juillet 2008, de nouvelles normes sont désormais recommandées par le Codex Alimentarius et différencient les produits pauvres en gluten de ceux qui n’en contiennent pas.

 

Mention « Naturellement sans gluten »

Les aliments pouvant naturellement être utilisés dans un régime sans gluten peuvent comporter une mention « naturellement sans gluten ».

 

Teneur inférieure à 20 ppm : mention « sans gluten »

Les produits qui ne contiennent pas de blé, orge, seigle, avoine et ceux issus de ces 4 céréales qui ont été traités pour retirer le gluten, permettent à ces produits d’indiquer la mention « sans gluten » lorsqu’ils possèdent une teneur en gluten inférieure à 20 ppm.

 

Teneur en gluten comprise entre 20 et 100 ppm : mention « pauvre en gluten »

Les produits qui ne contiennent pas de blé, orge, seigle, avoine et ceux issus de ces 4 céréales qui ont été traités pour retirer le gluten permettent à ces produits d’indiquer la mention « pauvre en gluten » si ces derniers possèdent une teneur en gluten comprise entre 20 et 100 ppm.

 

Source AFDIAG : Association Française Des Intolérants au Gluten